Histoire de l’Halloween

L’Halloween, selon toute vraisemblance, semble vouloir trouver son origine chez les Irlandais et les Celtes. Avant le calendrier Grégorien de 1584, l’année ne se terminait pas le 31 décembre comme aujourd’hui mais bien le 31 octobre, fête du Dieu de la mort Samhain. Selon la légende Irlandaise, étant donné que les nuits rallongeaient en octobre, les fantômes en profitaient pour venir hanter les vivants! D’autres ajoutent encore que les âmes au purgatoire revenaient voir leurs familles lors de cette soirée. Alors afin de faire peur aux mauvais esprits et de les éloigner, les gens s’accoutraient de costumes épeurant le soir du 31 octobre! Les plus pauvres allaient de porte en porte quémandant argent ou nourriture en échange de chansons ou de prières ! Il est donc de mise de croire que cette fête a été emportée en Amérique du Nord par les immigrants Irlandais. Ces derniers, suite à la famine des pommes de terre de 1845-49 ou plus d’un million d’Irlandais trouvaient la mort, ont déménagé en masse en « Amérique » et au Canada!

Le mot Halloween prend ses racines dans l’appellation de la fête « All Hallows Eve », soirée des esprits qui lorsque prononcé rapidement, donne le mot Halloween!

Quand est-il de ces fameuses citrouilles que nous prenons tant plaisir à découper et vider pour décorer nos maisons à l’Halloween ? Et bien elles aussi ont une histoire des plus intéressantes! Le tout commence dans un décor de taverne Irlandaise avec un maréchal-ferrant ivrogne et avar qui s’appelle Jake. Celui-ci, pour un dernier verre, fait un pacte avec le Diable en échange de son âme. Jake, étant rusé, réussit à déjouer le Diable en emprisonnant celui-ci et l’empêchant de prendre son âme. En échange de libérer le diable, ce dernier promit de ne pas prendre l’âme de Jack.

Lorsque Jack meurt de vieillesse et arrive aux portes du paradis, il s’y voit refuser l’entrée due à sa vie d’ivrogne. Il est alors retourné aux enfers mais le Diable lui ayant déjà promis de ne pas prendre son âme lui refusa également l’entrée. C’est donc ainsi que Jake se voit condamné à errer dans l’humidité froide des ténèbres pour l’éternité. Il avait comme unique possession une lanterne creusée à même un navet dans laquelle brulait un tison offert par le diable lui-même dans un élan de compassion. Les Irlandais ont depuis continué cette tradition de creuser des navets et d’y placer de la lumière jusqu’au jour où ils sont arrivés en Amérique du nord et découvert que les citrouilles, plus grosses et plus faciles à découper, leur permettraient de perpétuer la tradition de Jake-O ’-Lanterne plus facilement!

De nos jours la fête de l’Halloween est certainement très appréciée par nos enfants qui adorent se costumer et passez les maisons de leur quartier pour amasser des friandises! Laissez donc aller votre créativité, ouvrez votre lumière extérieure et amusez-vous à accueillir toutes ces jolies petites frimousses qui viendront vous visiter!

Joyeuses Halloween à tous!

Anita

Did you know?

A short history of Halloween

Halloween, in all likelihood, seems to want to find its origin in the Irish and Celts. Before the Gregorian calendar of 1582, the year did not end on December 31st as today, but rather on October 31st. The night of October 31st, was held a feast celebrating Samhain, the Lord of Darkness. According to Irish legends, since the nights were getting longer in October, the ghosts took advantage of it to come and haunt the living! Others add that souls in purgatory came back to see their families that evening. In order to scare the evil spirits and keep them away, people would dress in spooky costumes on the evening of October 31! The poorest went from door to door begging for money or food in exchange for songs or prayers! It is therefore reasonable to believe that this holiday was imported to North America by Irish immigrants. The latter, following the potato famine of 1845-49 when more than a million Irish people died, have moved in masse to “America” ​​and Canada!

The word Halloween has its roots in the appellation of the celebration “All Hallows Eve”, evening of the spirits which when pronounced quickly, gives the word Halloween!

What about these famous pumpkins that we take so much pleasure to cut, empty to decorate our houses on Halloween? They too have a very interesting story! It all begins in an Irish tavern setting with a drunken farrier and greedy man named Jake. The latter, for a last drink, makes a deal with the Devil in exchange of his soul. Jake, being cunning, manages to thwart the Devil by imprisoning him. In exchange for freeing the devil, the latter promised not to ever take Jack’s soul.

When Jack dies of old age and arrives at the gates of paradise, he is denied the entrance due to his drunkenness and miserable life. He then returned to hell but the Devil having already promised not to take his soul also denied him entry. It is thus that Jake is condemned to wander in the cold dampness of darkness for eternity. He had has his only possession, a lantern dug out of a turnip in which burned a brand offered by the devil himself in a burst of compassion. The Irish have since continued the tradition of digging turnips and placing light there until the day they arrived in North America. There, they discovered that pumpkins, larger and easier to cut, would allow them to perpetuate the Jake-O’Lanterne’s tradition easier

Nowadays, Halloween is certainly appreciated by our kids, who love to dress up and go to the houses of their neighborhood to collect treats! Let your creativity go, open your outdoor light and have fun welcoming all these pretty little faces that will come to visit you!

Happy Halloween to everyone!

Anita

Translate »