Getting a DIY Renovation Done On time and On Budget - Réaliser vos rénovations à temps et selon votre budget

Getting a DIY Renovation Done On time and On Budget

Two of the biggest stressors for DIYers are projects that cost too much or take too long. Unfortunately, there’s no sure way to guarantee that one or the other (or both) won’t happen. But there is a lot you can do to minimize the probability.

When budgeting, a big mistake DIYers make is not considering the little things. For example, you might budget for drywall panels but neglect to include the cost of nails, tape and plaster. It’s easy to overlook these small items thinking they won’t add up to much of an expense. But often they do. In fact, for many renovation projects, the little things account for up to 20% of the cost.

Another expense that is often overlooked is taxes. When you find a bathtub you like for $399, be sure to budget for what you’ll actually pay out-of-pocket. Also, don’t forget possible delivery expenses.

A budgeting tip many experts recommend is to price everything you need and then add 10%. That gives you a buffer.

Regarding scheduling, consider whether or not you’ve done this type of project before. If you’re laying hardwood floors for the first time, there’s a learning curve. You’ll likely take two or three times longer than you would if you were more experienced.

Even if you have experience with the type of project you’re undertaking, it’s human nature to underestimate how long it will take. So, if you feel confident you can install that sink in an hour, give yourself two.

A lot of this, of course, is common sense. But if you take a common sense — rather than an optimistic — approach to budgeting and scheduling, you’ll stand a much better chance of your DIY project going smoothly.

 

Réaliser une rénovation de bricolage à temps et selon le budget

Deux des plus grands facteurs de stress pour les bricoleurs sont les projets qui coûtent trop cher ou prennent trop de temps. Malheureusement, il n’existe aucun moyen sûr de garantir que l’un ou l’autre (ou les deux) ne se produira pas. Mais vous pouvez faire beaucoup pour minimiser la probabilité.

Lors de la budgétisation, une grande erreur des bricoleurs est de ne pas tenir compte des petites choses. Par exemple, vous pouvez prévoir un budget pour les panneaux de cloison sèche mais négliger d’inclure le coût des clous, du ruban adhésif et du plâtre. Il est facile d’oublier ces petits articles en pensant qu’ils ne représenteront pas beaucoup de dépenses. Mais souvent ils le font. En fait, pour de nombreux projets de rénovation, les petites choses représentent jusqu’à 20% du coût.

Les impôts et les taxes sont une autre dépense souvent négligée. Lorsque vous trouvez une baignoire que vous aimez pour 399 $, assurez-vous de prévoir ce que vous paierez réellement de votre poche. N’oubliez pas non plus les éventuels frais de livraison.

Un conseil de budgétisation que de nombreux experts recommandent est de fixer le prix de tout ce dont vous avez besoin, puis d’ajouter 10%. Cela vous donne une marge de manoeuvre.

En ce qui concerne la planification, déterminez si vous avez déjà réalisé ce type de projet auparavant. Si vous posez des planchers de bois franc pour la première fois, il y a une courbe d’apprentissage. Vous prendrez probablement deux ou trois fois plus de temps que si vous étiez plus expérimenté.

Même si vous avez de l’expérience avec le type de projet que vous entreprenez, il est dans la nature humaine de sous-estimer le temps que cela prendra. Donc, si vous vous sentez confiant, vous pouvez installer cet évier en une heure, donnez-vous deux.

Une grande partie de cela, bien sûr, relève du bon sens. Mais si vous adoptez une approche de bon sens – plutôt qu’une approche optimiste – de la budgétisation et de la planification, vous aurez de bien meilleures chances que votre projet de bricolage se déroule correctement.

 

Translate »